Soirée thématique sur la pornographie: Me, myself and porn

Aujourd’hui, la pornographie est principalement abordée par ses détracteurs : addiction, accès inadéquat pour les jeunes, domination masculine, elle est souvent associée à la perversion, à des actes malsains, à un univers auquel officiellement personne ne s’identifie. Pourtant, elle a toujours existé et fait partie intégrante de notre société. Alors que raconte-elle de nous ? De notre rapport au corps, au plaisir, à la sexualité ?

De plus en plus de femmes militent pour une pornographie féministe qui les respecte et réponde à leurs besoins en termes de fantasmes. Des sites adressés uniquement aux femmes leur propose des films conçus pour elles. Cependant, les codes de domination masculine sont-ils vraiment mis à mal dans ces nouveaux supports ? Qu’est-ce qu’une pornographie adressée aux femmes ?

Car si la pornographie est accessible à toutes et à tous, elle est plutôt perçue comme un support de jouissance masculine. Les femmes seraient-elles indifférentes à la pornographie ? Si beaucoup d’entre-elles ne se sentent pas concernées, n’est-ce pas également parce qu’elle n’est pas a priori conçue pour elles ?

Et les hommes, se retrouvent-ils vraiment dans ce qui est proposé sur les sites mainstream?

Bloom and Boom propose une soirée qui explore, sans porter de jugement, le rapport des hommes et des femmes à la pornographie. Au-delà du débat moral, nous souhaitons ouvrir la discussion sur les systèmes de valeurs, stéréotypes et croyances face à la pornographie, afin de lever certains tabous intimes et de société liés à ce thème sensible.

Intervenant-e-s:

OvidieOvidie est notamment réalisatrice, écrivaine et journaliste. Ancienne actrice de films pornographiques, elle est l’auteur de plusieurs livres sur le thème de la pornographie (dont Porno Manifesto, Flammarion, 2012), mais également sur la sexualité des femmes. Elle se définit comme une féministe pro-sexe. Bien que dénonçant le sexisme inhérent à la pornographie, s’opposant aux plateformes internet dénuées de contrôle, et s’interrogeant sur l’impact des images sur la sexualité des spectateurs, elle s’oppose à l’idée de censure.

CarolineCaroline Dayer a effectué sa formation à l’Université de Genève, en faculté de Psychologie et des Sciences de l’éducation où elle travaille actuellement, en tant qu’enseignante et chercheuse. Avant d’obtenir son doctorat, elle a étoffé son parcours en obtenant notamment le Certificat de l’Ecole doctorale lémanique en Etudes genre. Ses travaux portent notamment sur les tensions identitaires et le rapport à la différence, sur l’égalité et la mixité, sur la stigmatisation (injures, stéréotypes) et les violences.

StephaneStéphane Morey, co-fondateur et co-directeur artistique du festival La Fête du Slip. Dans ce cadre, il est responsable notamment de la programmation de la Compétition Internationale de Porno Sexe-Positif inaugurée en 2015 par le festival. Diplômé en sciences sociales de l’Université de Lausanne et titulaire d’un M.A. en Anthropologie Visuelle de la Freie Universität Berlin, il s’intéresse à la pornographie comme objet d’art et de culture, mais également comme phénomène social et politique.

Déroulement:

19:30      ouverture des portes et apéro dinatoire

20:00      introduction et démarrage de la table ronde

21:15      pause /petits verres/grignotteries

21:30      question/réponses/partages

22:30      Fin

INSCRIPTIONS CI-DESSOUS ou par email à secretariat@bloomandboom.com.

Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 29 mai 2015
19 h 30 - 22 h 30

Catégorie

Fond de solidarité: l'association dispose d'un fond solidarité pour les personnes n'ayant pas les moyens financiers pour participer à une activité payante de Bloom and Boom. N'hésitez pas à nous contacter.


Préinscriptions

Les réservations sont closes pour cet évènement.

Réalisation : Sur Mesure concept